En vol

Et bien, on aura tout vu ! Jamais je n’aurais pensé écrire un article sur le blog pendant le vol d’avion mais m’y voilà ! Ça doit être la preuve que les chose se déroulent plutôt bien ! …pour l’instant ! En faite, nous sommes dans une période plus tranquille mais c’est loin d’être comme ça depuis ce matin. Même que, disons les vraies choses, je me dépêche à écrire parce que je sais pertinemment que ce moment d’accalmie ne durera pas.

Nous nous sommes réveillés à 1h ce matin (…grosse nuit de sommeil) et moins d’une heure plus tard, tout le monde était paqueté dans l’auto, direction Montréal. J’aimerais dire que la route s’est déroulée sans embûche mais la vérité c’est qu’on croit avoir été intercepté par un photo-radar (grrr) et ça n’a pas créé une bonne atmosphère dans la voiture. Principalement parce que le véhicule n’est plus à nous. Nous l’avons vendu à un couple d’amis et ils nous la “prêtait” pour se rendre à l’aéroport. On était donc inquiet à savoir quelles répercussions cette contravention pourrait avoir sur eux.

Ensuite, dans cette merveilleuse ville qu’est Montréal, on s’est aperçu que l’autoroute menant à l’aéroport était fermé pour cause de travaux. Étant déjà un peu en retard dans notre horaire, le stress s’est officiellement installé dans la voiture. On est tout de même arrivé à l’aéroport à une heure décente.

Là-bas, surprise, nous avons appris que les billets que nous avons achetés n’incluaient pas de bagages enregistrés ! Et oui, ça existe des billets comme ça ! Il paraît que c’est nouveau chez Air Canada ! On avait seulement droit à des petits bagages de cabines, pas de valise ! Donc il a fallu payer 25$ PAR BAGAGE pour pouvoir emmener nos valises dans l’avion. Résultat, on s’est ramassé avec un bagage de cabine supplémentaire parce qu’on a mis le moins de valise possible dans la soute à bagages. Avec deux enfants et un bébé, six heures de vol plus un escale, je dois vous garantir que j’avais déjà prévu assez de bagages de cabine (collations, jouets, sac à couches, etc.) pour ne pas avoir à m’en faire ajouter un de plus…

En arrivant à la sécurité, ils ont détecté quelque chose sur un gobelet d’enfant qui était dans un de mes nombreux sacs. Je ne pourrais pas expliquer quoi mais bref, j’ai du répondre à une série de questions et passer au scanner…

Il n’y a pas à dire, ça nous a retardé encore plus donc on a marché vite (très vite) jusqu’à notre porte d’embarquement et là, enfin, le calme a commencé à s’installer. Nous avons embarqué dans l’avion 5 minutes plus tard et on a eu un premier vol d’une heure de Montréal à Toronto qui s’est merveilleusement bien déroulé !

Même chose pour l’escale d’une heure à Toronto et maintenant, nous voilà à mi-chemin a bord de notre deuxième vol. Voici de quoi nous avons l’air :

Et bien je dois le dire, les choses vont vraiment pour le mieux jusqu’à date parce que j’ai réussi à écrire l’article au complet sans me faire trop déranger ! Si j’avais internet dans le ciel, je le publierais sur-le-champ. Tant pis, ça devra attendre qu’on touche terre et qu’on ait cinq minutes pour faire ça ! 😉

0 Comments

Be the first to comment on this article.

Marie Vaillancourtreply
September 23, 2015 at 11:36 am

Hier, quand Pier-Luc et moi on regardait le prix des vols pour aller vers chez vous, je lui ai justement demandé si ça incluait un gros bagage. Il m’a répondu que ça inclut toujours un bagage, mais il faut croire que non…!! Il me semble qu’ils devraient l’écrire plus clairement parce que c’est rare en titi les gens qui voyagent sans bagage…

Leave a reply